24 August 2011

Quote of the day, yay! (Citation du jour...)

'... l'auto-érotisme de la femme est-il très différent de celui de l'homme. Celui-ci a besoin d'un instrument pour se toucher : sa main, le sexe de la femme, le langage ... Et cette auto-affection exige un minimum d'activité. La femme, elle, se touche d'elle-même et en elle-même sans la nécessité d'une médiation, et avant tout départage possible entre activité et passivité. La femme "se touche" tout le temps, sans que l'on puisse d'ailleurs le lui interdire, car son sexe est fait de deux lèvres qui s'embrassent continûment. Ainsi, en elle, elle est déjà deux - mais non divisibles en un(e)s - qui s'affectent.'

-- Luce Irigaray, Ce sexe qui n'en est pas un, Les Éditions de Minuit 1977

1 Comments:

Blogger doctork said...

Could we have a translation, please?

24 October, 2011 01:37  

Post a Comment

<< Home

\\Newer posts// \\Older posts//